Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

41 connectés

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

BesAC - Besançon Avenir Comtois - Inédit : un meneur US au BesAC !

le 02/07/2020 - lu 420 fois

Cet article provient d'un site partenaire - BesAC - Besançon Avenir Comtois - www.besacrc-basket.fr

Jamais encore de son histoire, le BesAC n'avait eu de meneur de jeu venu des Etats-Unis.

Cette fois, on ne pourra plus dire jamais. En effet, le club de la capitale comtoise vient de faire le choix d'un poste 1 venu d'Outre-Atlantique en la personne de Aaron Anderson ( 28 ans - 1,78m - 69 kilos).
Né à Brooklyn Park (Minnesota), Anderson a porté les couleurs de l'Université de North Dakota en championnat NCAA où il tournait lors de sa dernière saison à 11,1 pts.
Il a pris ensuite la direction de l'Australie, puis a passé une année au Kosovo. Avant de débarquer en début de saison dernière en Nationale 2 française, à Recy Saint-Martin, club situé en périphérie de Chalons en Champagne.
En Champagne, Aaron Anderson a réussi un excellent championnat, tournant à 19,6 points de moyenne, ce qui le situe comme le troisième meilleur marqueur de la poule, avec un record à 32 pts contre Massy et un seul match sous la barre des 10 pts..
Pour autres références encore, contre l'AL Lons, Anderson a réussi 15 pts à l'aller et 27 au retour.
C'est son coach Grégoire Pastres qui l'a chaudement recommandé aux dirigeants du BesAC.
Nicolas Faure au micro : " il m'a été présenté comme un super meneur, très rapide, très vif, avec une bonne lecture du jeu. On me l'a aussi décrit humainement comme un super mec ! "
Pendant cette inter-saison, Anderson était dans le viseur d'un club de Pro B allemand, mais c'est le BesAC qui s'est imposé dans ce duel à distance.
Nicolas Faure précise encore : " C'est un très bon joueur qui est curieusement passé sous les radars des recruteurs. Il va nous apporter beaucoup dans la conduite du jeu, d'autant qu'il va avoir à ses côtés des éléments plutôt adroits à mettre sur le pas de tir. Mais s'il doit, sur certains matches, marquer 20 pts, croyez-moi, je ne le briderai pas ". Voilà qui promet !
Ainsi donc, on connait pratiquement l'architecture du BesAC. Manquent un jeune back-up du meneur américain et surtout un ailier majeur étranger.
Les négociations dans ce domaine sont bien avancées. Restent juste à régler quelques petits points de détail. Ce qui fait qu'on devrait pouvoir très vite annoncer une bonne nouvelle avec un joueur particulièrement bien côté. Rendez-vous est donné aux supporters du BesAC, mardi en fin d'après-midi...
Allez BesAC !

actu précedente toutes les news actu suivante
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - NM1 : Reprise à huis clos en décembre !
Verrait-on le bout du tunnel de la crise sanitaire ? Les chiffres découlant du second confinement semblent le prouver, même s&# [...]
BASKET
CA Pontarlier Basket - EN ROUTE VERS LA LABELLISATION
La labellisation de l’école de mini- basket : un objectif collectif pour le CAP BB de Pontarlier [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Coupe de France : un monde d'écart !
Crédit photo : Champagne Basket A Reims, Champagne Basket (Pro A) bat BesAC (N1) 104-67 Les quarts-temps : 30-16, 18-12 [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Coupe de France : un bol d'air pétillant !
A Reims, Champagne Basket (Jeep Elite) - BesAC (N1) Mardi 17 novembre à 19h, Palais des sports René Tys A suivre en dir [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Coupe de France : Le BesAC ira à Reims
Affiche www.champagne-basket.fr Qualifié directement en 16es de finale de la Coupe de France consécutivement au forfait de [...]