Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

32 connectés

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

BesAC - Besançon Avenir Comtois - Le BesAC en taille PATRON !

le 15/04/2018 - lu 610 fois

Cet article provient d'un site partenaire - BesAC - Besançon Avenir Comtois - www.besacrc-basket.fr

Nationale 2 – Vingt-quatrième journée
 
Le BesAC en taille PATRON !
 
A Besançon, BesAC bat EF Feurs 70-64
Les quarts-temps : 15-23, 12-17, 17-10, 26-14
 
Ils l’ont fait ! Gerald Guerrier et ses coéquipiers ont remporté le combat des chefs en battant l’EF Feurs (70-64) et prennent ainsi, seuls, le commandement de la Poule A de Nationale 2, et ce à deux journées du terme de la saison régulière.
Ce face à face haut de gamme, le BesAC l’a gagné après une véritable bataille de 40 minutes, dans une salle comble qui, après bien des émotions, bien des inquiétudes,  a fini par exploser de joie au coup de sifflet final qui sacrait et consacrait ses protégés !
Annoncé comme le sommet de la saison, ce match le fut effectivement et ceux, nombreux qui avaient garni les travées des Montboucons, ne l’ont pas regretté tant ils ont vécu une soirée de gala.
Au delà de s’emparer de la place de leader, seconde satisfaction de cette 24e étape de la saison, le BesAC reste donc invaincu dans sa salle.
Pourtant on a craint le pire après une première mi-temps où les Bisontins furent dominés et jamais en mesure d’inquiéter leurs adversaires. Rien n’allait. Et surtout pas l’attaque qui connaissait 20 minutes de vaches maigres avec seulement 27 points inscrits. Une misère....
A tel point que Feurs avait pris les devants, menant même de 15 longueurs (27-42), tout juste après le retour des vestiaires.
Mais pendant la pause, Nicolas Faure, en magicien, avait su trouver les mots et les ajustements nécessaires pour remettre son équipe sur les bons rails. Avec plus d’intensité en défense et plus de justesse en attaque.
Tant et si bien, que derrière Stankovic, Guerrier et Ikuesan, le BesAC s’offrait un 13-0 qui ravivait les couleurs de l’espoir et allumait le feu dans la salle (27-42, puis 40-42).
Toutefois, Feurs ne se laissait pas déborder et virait avec l’avantage au score en fin de 3e quart-temps ( 44-50, 30e). Puis 46-54, 33e).
C’est alors, qu’en bon capitaine et en guide, Guerrier lâchait deux tirs de loin qui faisaient mouche (56-57). Puis Martin, Stankovic et Ikuesan trouvaient eux aussi la mire derrière l’arc. Ce qui permettait au BesAC, non seulement de prendre l’avantage après avoir été mené pendant 33 minutes, mais aussi de s’offrir un petit break salutaire (68-62).
Le BesAC venait de signer un 5/5 à 3 points quand jusque-là, il avait peiné dans cet exercice avec un pauvre 3/23. 
Il n’empêche, la bataille faisait toujours rage. Mais au bout du compte, le BesAC  finissait par l’emporter (70-64) sur deux derniers lancers de Stankovic dans une véritable explosion d’une salle en fusion.
 
Les Bisontins. pouvaient exulter dans le rond central. Les patrons de la Poule A, c’est bien eux ! Et s’ils rejoignent la Nationale 1, c’est avec grand panache !
S’il faut mettre en exergue cette fin de match exceptionnelle du BesAC côté offensif, il faut aussi souligner les vingt dernières minutes défensives. En seconde mi-temps, en effet, le BesAC n’a encaissé que 24 points et dans cet exercice, comment ne pas mentionner Vorotnikovas, le travailleur de l’ombre qui, de plus, a signé un double-double : 12 points et... 18 rebonds, avec la meilleure évaluation du match (21).
 
La fête pouvait commencer qui s’est prolongée tard dans la nuit. 
 
Le championnat marquera une pause le week-end prochain. La suite est prévue:
- le samedi 28 avril au Cannet
- le samedi 5 aux Montboucons contre Lyon SO.
Avant, le 12 mai de disputer les quarts de finale des play-offs dans la course au titre honorifique de champion de France de N2.
 
Cette semaine, Nicolas Faure a donné congé à ses joueurs pour qu’ils rechargent leurs batteries. Ils en ont bien besoin. Car il s’agira, les 28 avril et 5 mai, de ne pas dilapider les acquis de cette magnifique victoire contre Feurs, sachant qu’au Cannet, Stankovic sera suspendu pour avoir été sanctionné de trois fautes techniques.
Ce sera une toute autre histoire... Pour l’heure, savourons pleinement le succès contre Feurs et cette incroyable première place !
 
Allez BesAC !
 
Les marqueurs
BesAC : Guerrier 18 (3 X 3 pts), Ikuesan 18 (3 X 3 pts), Vorotnikovas 12, Stankovic 11 (1 X 3 pts), John, puis Dahbi 6, Martin 5 (1 X 3 pts), Régnier
EF Feurs : Prolhac 22 (3 X 3 pts), Alao 14 (1 X 3 pts), Vial 3, Mansaré 2, Beugnot, puis Albert 10, Boyer 6, Wiltz 4, Lance 3 (1 X 3 pts), Gouzhy.
 
Les résultats de la 24e journée
BesAC – EF Feurs : 70-64
Beaujolais – SMUC Marseille : 88-73
Sapela 13 – AL Lons : 77-64
Pont de Cheruy – Montbrison : 89-80
Le Puy – Ouest Lyon : 75-70
Lyon SO – Le Cannet : 89-72
Golfe Juan – Prissé-Macon : 73-78
 
 

actu précedente toutes les news actu suivante
comments powered by Disqus
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Nicolas Dos Santos, renfort de poids
C’était dans les tuyaux depuis un bon moment déjà. Mais cette fois, c’est fait ! [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Recrutement en cours, préparation connue
Nicolas Faure, le coach du BesAC, travaille fort au recrutement et au renforcement de l’équipe qui sera appelée à dispute [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Vorotnikovas rempile au BesAC !
C’est donc une certitude : le solide intérieur lituanien Henrikas Vorotnikovas portera de nouveau le maillot du BesAC pou [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - OFFICIEL : Le BesAC en N1
Cette fois, c’est fait et c’es [...]
BASKET
CA Pontarlier Basket - Les Minimes sont champions régionaux !
Après une finale aller bien négociée, nos Minimes avaient pris 29 points d’avance (67-38), un matelas assez confortable p [...]