Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

42 connectés

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

BesAC - Besançon Avenir Comtois - Le BesAC et ses démons...

le 15/02/2020 - lu 197 fois

Cet article provient d'un site partenaire - BesAC - Besançon Avenir Comtois - www.besacrc-basket.fr

Crédit photo : Pauline Glatigny-Photofééries

Le BesAC et ses démons...

A Pont-de-Cheruy, SOPCC Pont de Cheruy bat BesAC 104-87
Les quarts-temps : 22-18, 33-23, 23-25, 26-21
Les marqueurs
Pont de Cheruy :  Basse 21, Soumahoro 16 (3X3 pts), Gaudoux 16, Ghezala 15 (2X3 pts), Soumaoro 12, Booth 11 (3X3 pts), Pellin 8, Ipouck 3 (1X3 pts), Durand 2, Boundy
BesAC : Kennedy 17 (1X3 pts), Prost 16 (3X3 pts), Lopez 14 (1X3 pts), Vorotnikovas 10, Dos Santos 10, Maraux 9, Lobela 8, Mareschal 3 (1X3 pts), Méïté

Une fois encore le BesAC peut nourrir des regrets. Car ce match contre un des trois ténors de cette poule de Nationale 1 était à sa portée. Ce que n'indique peut-être pas le score final, ni certaines statistiques, mais pourtant...
Après avoir tutoyé son adversaire isérois tout au long du premier quart-temps (22-18), le BesAC a cédé ensuite lors du second, sous les coups de boutoirs du deuxième meneur Ghezala, terriblement tonique et pénétrant. Ce qui conduisait l'équipe locale à mener 55-41 à la pause.


C'est ensuite que les Bisontins auraient sans doute pu bien plus titiller Pont de Cheruy et le faire douter. Car après que la formation locale ait mené de 19 longueurs (64-45), Besançon est progressivement revenu à très bonne distance (moins 9). Sur cette lancée très positive, deux gros grains de sable sont venus enrayer la mécanique doubienne : une passe de Kennedy dans le dos de Dos Santos pas suffisamment vigilant et une contre-attaque facile finalement très mal conduite et conclue par Lobela. De quoi laisser deux failles à Pont-de-Cheruy aussitôt exploitées pour reprendre le contrôle des opérations à un moment d'un match qui aurait peut-être pu basculer. Certes le BesAC s'offrait le gain du 3e quart-temps, faisait pratiquement score égal en seconde mi-temps (49-46), mais pas suffisamment pour gommer le break de fin de première mi-temps.


Alors il est vrai, le BesAC est tombé sur une brillante équipe et qui n'est pas sur le podium par hasard, conduite de main de maitre quand nécessaire par un certain Pellin, ancien champion de France de Pro A sous le maillot de Roanne. Il est vrai aussi que la dimension physique de Pont-de-Cheruy s'avère très au-dessus de la moyenne, ce qui a conduit Gaudoux (15), Basse (9) et compagnie à truster le rebond (50-28) avec notamment un total de prises aériennes offensives à décoiffer (20) et au bout du compte 28 pts sur seconde chance.


Il n'empêche que le BesAC aurait pu bien mieux figurer, en laissant par exemple moins de lancers sur le chemin (seulement 16/28 à 57 %), en verrouillant à peine plus sa raquette, en mettant aussi sensiblement plus d'intensité défensive sur la périphérie et en n'acceptant pas ainsi un scoring fleuve. Egalement  en ratant moins d'immanquables dans la peinture. Autant de regrettables récurrences qui cette saison, reviennent comme des démons...


Il faut malgré tout noter, à la décharge des hommes de Faure, que Vorotnikovas qui souffre d'un genou (il a été infiltré ce samedi matin) a joué sur une jambe et seulement 15 minutes. Manquait aussi à l'appel Leria, toujours à l'infirmerie et qui aurait donné un "plus" dans le combat physique.
Mais on le sait, ce match gagné ou perdu ne changera rien à l'avenir du BesAC, déjà condamné à disputer la poule de relégation à partir de mars. Une période d'ici là qui sera mise à profit pour disputer le dernier match de première phase contre le "dauphin" Saint-Vallier aux Montboucons le samedi 29 février (20h), à soigner les bobos, à refaire du jus physique et mental et à mobiliser positivement toutes les forces vives autour de l'équipe, de sorte à aborder la période de vérité au mieux.


Notons que pour meubler ces deux semaines à venir et ne pas totalement couper le rythme de la compétition, Nicolas Faure a calé un match amical à Mulhouse le vendredi 21 février à 18h à Mulhouse.

Allez BesAC !

actu précedente toutes les news actu suivante
comments powered by Disqus
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - La FFBB siffle la fin de saison
C'était prévisible, c'était attendu. Le communiqué est tombé aujourd'hui dimanche  29 mars, après que la commiss [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Coronavirus : la saison de basket suspendue
Il fallait s'y attendre en cette période d'épidémie planétaire du coronavirus, épidémie galopante et incontrôlable. [...]
BASKET
CA Pontarlier Basket - Communication importante
La FFBB reporte ses compétitions de clubs.   Par mesure de cohérence et en complément des mesures prises par le gourven [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Le coronavirus s'invite en 2e phase !
Vous le savez toutes et tous, la France comme toute la planète, traverse une grave période d'épidémie du coronavirus Covid- [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Les résultats du WE 07/08 Mars
Vesoul 75-78 PNM Fred Feray " En déplacement à Vesoul, nos 7 sept mercenaires (Dimitri, Théo, Lucas, Eddy, Raphaël, Nicolas [...]