Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

25 connectés

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

BesAC - Besançon Avenir Comtois - On veut encore mieux !

le 11/02/2021 - lu 136 fois

Cet article provient d'un site partenaire - BesAC - Besançon Avenir Comtois - www.besacrc-basket.fr

Depuis deux matchs, nous pouvons constater une amélioration nette dans le jeu de notre équipe. Des matchs avec plus d’intensité, les jeunes joueurs prennent confiance en eux, du spectacle, et de l’envie. Cependant il nous manque toujours les victoires, tout nous laisse pourtant espérer et même croire à des victoires dans les prochaines rencontres dans cette poule B.

Il faut dire que, comparé à la deuxième poule de Nationale 1, les bisontins ont écopé de la plus difficile avec beaucoup d’équipe ayant des ambitions de montée. Ce match nous a en même temps fait aimer le BesAC avec sa remontée impressionnante dans le dernier quart temps, et nous a également fait détester le BesAC avec ses trous d’airs défensifs. Tel est le sport de haut niveau.

Un premier quatre-temps ultra offensif avec un score au terme des 10 premières minutes de 29-28. Les Bisontins font face à une pluie insolente d’adresse de la part des adversaires du soir.  Le coach normand ouvre son banc et distance les coéquipiers de Kevin LAVIEILLE (9pts). 48-37 à la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, l’écart se creuse, avec un score qui augmente, 66-51. C’est seulement au début du 4ème quart temps, que Besançon montre un autre visage, celui de conquérant. Un peu tard, mais tout de même assez pour faire douter le coach adverse.  

C’est finalement une nouvelle défaite pour les Lions du BesAC 84-79. Point positif à souligner sur cette défaite, Valentin Vitale Boiteux(5pts) et Nikola Knezevic (8pts) ont été détonateurs du retour du BesAC sur la fin de match, de par leur culot et leur envie. Ils n’ont pas tremblé. Ce qui a même obligé le coach Caennais à prendre un temps mort. 

 Nikola KNEZEVIC « ça reste un match compliqué qu’on a perdu de peu, on a surtout eu une mauvaise défense mais nous devons rester positif pour le prochain match. Maintenant on s’attaque au Havre, qui reste une équipe du haut de tableau, on va tout faire pour gagner »

 On veut un sursaut d’orgueil et cela commence contre le Havre. La meilleure réaction est de gagner. Le capitaine doit remobiliser ses troupes, montrer la voie de la victoire. L’équipe n’a jamais été aussi talentueuse que cette année, il faut maintenant montrer de l’orgueil et représenter la ville de Besançon, les supporters, les partenaires à leurs justes valeurs. 

BesAC : Hicks 9, Lavieille 9, Duro 4, Anderson 14, Foucault 12, Kozan 18, Vitale Boiteux 5, Knezevic 8, Labouize

CBC : Mordi 10, Thibedore 19, Diamé 12, Carey 5, Ricard-Dorigo 5, Wiscart-Goetz 9, Pope 12, Rigaux 5, Saumont 2, Laporal 5.

 

RDV vendredi à 19h00 pour le match Le Havre / BesAC à suivre sur le facebook du Havre

Allez BesAC

Depuis deux matchs, nous pouvons constater une amélioration nette dans le jeu de notre équipe. Des matchs avec plus d’intensité, les jeunes joueurs prennent confiance en eux, du spectacle, et de l’envie.

 

Cependant il nous manque toujours les victoires, tout nous laisse pourtant espérer et même croire à des victoires dans les prochaines rencontres dans cette poule B.

 

Il faut dire que comparé à la deuxième poule de Nationale 1, les bisontins ont écopé de la plus difficile avec beaucoup d’équipe ayant des ambitions de montées.

 

Ce match nous a en même temps fait aimer le BesAC avec sa remontée impressionnante dans le dernier quart temps, et nous a également fait détester le BesAC avec ses trous d’airs défensifs. Tel est le sport de haut niveau.

 

Un premier quatre-temps ultra offensif avec un score au terme des 10 premières minutes de 29-28. Les bisontins font face à une pluie insolente d’adresse de la part des adversaires du soir. 

Le coach normand ouvre son banc et distance les coéquipiers de Kevin LAVIEILLE (9pts)

48-37 à la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, l’écart se creuse, avec un score qui augmente, 66-51.

C’est seulement au début du 4ème quart temps, que Besançon montre un autre visage, celui de conquérant. Un peu tard, mais tout de même assez pour faire douter le coach adverse. 

 

C’est finalement une nouvelle défaite pour les Lions du BesAC 84-79. 

 

Point positif à souligner sur cette défaite, Valentin (5pts) et Nikola (8pts) ont été détonateur du retour du BesAC sur la fin de match, de par leur culot et leur envie. Ils n’ont pas tremblé. Ce qui a même obligé le coach Caennais à prendre un temps mort. 

 

 

Nikola KNEZEVIC « ça reste un match compliqué qu’on a perdu de peu, on a surtout eu une mauvaise défense et je trouve qu’on doit rester positif pour le prochain match. Maintenant on s’attaque au Havre, qui reste une équipe du haut de tableau, on va tout faire pour gagner »

 

On veut un sursaut d’orgueil et cela commence contre le Havre. La meilleure réaction est de gagner. Le capitaine doit remobiliser ses troupes, montrer la voie de la victoire. 

L’équipe n’a jamais été aussi talentueuse que cette année, il faut maintenant montrer de l’orgueil et représenter la ville de Besançon, les supporters, les partenaires à leurs justes valeurs. 

 

BesAC : Hicks 9, Lavieille 9, Duro 4, Anderson 14, Foucault 12, Kozan 18, Vitale Boiteux 5, Knezevic 8, Labouize

 

CBC : Mordi 10, Thibedore 19, Diamé 12, Carey 5, Ricard-Dorigo 5, Wiscart-Goetz 9, Pope 12, Rigaux 5, Saumont 2, Laporal 5.

Depuis deux matchs, nous pouvons constater une amélioration nette dans le jeu de notre équipe. Des matchs avec plus d’intensité, les jeunes joueurs prennent confiance en eux, du spectacle, et de l’envie.

 

Cependant il nous manque toujours les victoires, tout nous laisse pourtant espérer et même croire à des victoires dans les prochaines rencontres dans cette poule B.

 

Il faut dire que comparé à la deuxième poule de Nationale 1, les bisontins ont écopé de la plus difficile avec beaucoup d’équipe ayant des ambitions de montées.

 

Ce match nous a en même temps fait aimer le BesAC avec sa remontée impressionnante dans le dernier quart temps, et nous a également fait détester le BesAC avec ses trous d’airs défensifs. Tel est le sport de haut niveau.

 

Un premier quatre-temps ultra offensif avec un score au terme des 10 premières minutes de 29-28. Les bisontins font face à une pluie insolente d’adresse de la part des adversaires du soir. 

Le coach normand ouvre son banc et distance les coéquipiers de Kevin LAVIEILLE (9pts)

48-37 à la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, l’écart se creuse, avec un score qui augmente, 66-51.

C’est seulement au début du 4ème quart temps, que Besançon montre un autre visage, celui de conquérant. Un peu tard, mais tout de même assez pour faire douter le coach adverse. 

 

C’est finalement une nouvelle défaite pour les Lions du BesAC 84-79. 

 

Point positif à souligner sur cette défaite, Valentin (5pts) et Nikola (8pts) ont été détonateur du retour du BesAC sur la fin de match, de par leur culot et leur envie. Ils n’ont pas tremblé. Ce qui a même obligé le coach Caennais à prendre un temps mort. 

 

 

Nikola KNEZEVIC « ça reste un match compliqué qu’on a perdu de peu, on a surtout eu une mauvaise défense et je trouve qu’on doit rester positif pour le prochain match. Maintenant on s’attaque au Havre, qui reste une équipe du haut de tableau, on va tout faire pour gagner »

 

On veut un sursaut d’orgueil et cela commence contre le Havre. La meilleure réaction est de gagner. Le capitaine doit remobiliser ses troupes, montrer la voie de la victoire. 

L’équipe n’a jamais été aussi talentueuse que cette année, il faut maintenant montrer de l’orgueil et représenter la ville de Besançon, les supporters, les partenaires à leurs justes valeurs. 

 

BesAC : Hicks 9, Lavieille 9, Duro 4, Anderson 14, Foucault 12, Kozan 18, Vitale Boiteux 5, Knezevic 8, Labouize

 

CBC : Mordi 10, Thibedore 19, Diamé 12, Carey 5, Ricard-Dorigo 5, Wiscart-Goetz 9, Pope 12, Rigaux 5, Saumont 2, Laporal 5.

Depuis deux matchs, nous pouvons constater une amélioration nette dans le jeu de notre équipe. Des matchs avec plus d’intensité, les jeunes joueurs prennent confiance en eux, du spectacle, et de l’envie.

 

Cependant il nous manque toujours les victoires, tout nous laisse pourtant espérer et même croire à des victoires dans les prochaines rencontres dans cette poule B.

 

Il faut dire que comparé à la deuxième poule de Nationale 1, les bisontins ont écopé de la plus difficile avec beaucoup d’équipe ayant des ambitions de montées.

 

Ce match nous a en même temps fait aimer le BesAC avec sa remontée impressionnante dans le dernier quart temps, et nous a également fait détester le BesAC avec ses trous d’airs défensifs. Tel est le sport de haut niveau.

 

Un premier quatre-temps ultra offensif avec un score au terme des 10 premières minutes de 29-28. Les bisontins font face à une pluie insolente d’adresse de la part des adversaires du soir. 

Le coach normand ouvre son banc et distance les coéquipiers de Kevin LAVIEILLE (9pts)

48-37 à la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, l’écart se creuse, avec un score qui augmente, 66-51.

C’est seulement au début du 4ème quart temps, que Besançon montre un autre visage, celui de conquérant. Un peu tard, mais tout de même assez pour faire douter le coach adverse. 

 

C’est finalement une nouvelle défaite pour les Lions du BesAC 84-79. 

 

Point positif à souligner sur cette défaite, Valentin (5pts) et Nikola (8pts) ont été détonateur du retour du BesAC sur la fin de match, de par leur culot et leur envie. Ils n’ont pas tremblé. Ce qui a même obligé le coach Caennais à prendre un temps mort. 

 

 

Nikola KNEZEVIC « ça reste un match compliqué qu’on a perdu de peu, on a surtout eu une mauvaise défense et je trouve qu’on doit rester positif pour le prochain match. Maintenant on s’attaque au Havre, qui reste une équipe du haut de tableau, on va tout faire pour gagner »

 

On veut un sursaut d’orgueil et cela commence contre le Havre. La meilleure réaction est de gagner. Le capitaine doit remobiliser ses troupes, montrer la voie de la victoire. 

L’équipe n’a jamais été aussi talentueuse que cette année, il faut maintenant montrer de l’orgueil et représenter la ville de Besançon, les supporters, les partenaires à leurs justes valeurs. 

 

BesAC : Hicks 9, Lavieille 9, Duro 4, Anderson 14, Foucault 12, Kozan 18, Vitale Boiteux 5, Knezevic 8, Labouize

 

CBC : Mordi 10, Thibedore 19, Diamé 12, Carey 5, Ricard-Dorigo 5, Wiscart-Goetz 9, Pope 12, Rigaux 5, Saumont 2, Laporal 5.

Depuis deux matchs, nous pouvons constater une amélioration nette dans le jeu de notre équipe. Des matchs avec plus d’intensité, les jeunes joueurs prennent confiance en eux, du spectacle, et de l’envie.

 

Cependant il nous manque toujours les victoires, tout nous laisse pourtant espérer et même croire à des victoires dans les prochaines rencontres dans cette poule B.

 

Il faut dire que comparé à la deuxième poule de Nationale 1, les bisontins ont écopé de la plus difficile avec beaucoup d’équipe ayant des ambitions de montées.

 

Ce match nous a en même temps fait aimer le BesAC avec sa remontée impressionnante dans le dernier quart temps, et nous a également fait détester le BesAC avec ses trous d’airs défensifs. Tel est le sport de haut niveau.

 

Un premier quatre-temps ultra offensif avec un score au terme des 10 premières minutes de 29-28. Les bisontins font face à une pluie insolente d’adresse de la part des adversaires du soir. 

Le coach normand ouvre son banc et distance les coéquipiers de Kevin LAVIEILLE (9pts)

48-37 à la mi-temps. 

Au retour des vestiaires, l’écart se creuse, avec un score qui augmente, 66-51.

C’est seulement au début du 4ème quart temps, que Besançon montre un autre visage, celui de conquérant. Un peu tard, mais tout de même assez pour faire douter le coach adverse. 

 

C’est finalement une nouvelle défaite pour les Lions du BesAC 84-79. 

 

Point positif à souligner sur cette défaite, Valentin (5pts) et Nikola (8pts) ont été détonateur du retour du BesAC sur la fin de match, de par leur culot et leur envie. Ils n’ont pas tremblé. Ce qui a même obligé le coach Caennais à prendre un temps mort. 

 

 

actu précedente toutes les news actu suivante
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Le BesAC dominé physiquement
A Pont-de-Cheruy, SOPCC Pont de Cheruy bat BesAC 84-75 Les quarts-temps : 17-13, 27-27, 23-19, 17-16 Pont de Cheruy [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Périlleux voyage en Isère
A Pont-de-Cheruy, SOPCC Pont de Cheruy - BesAC Samedi 6 mars à 18h Match à huis-clos En live sur : https://www.youtube. [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Retour sur le terrain pour nos jeunes
Ce mercredi, nos jeunes basketteurs ont pu se retrouver sur le terrain extérieur de St Claude. Une cinquantaine de joueurs [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Manque toujours l'étincelle
Crédit photo : Guillaume Chabod A Besançon, Chartres bat BesAC 91-87 Les quarts-temps : 26-23, 25-23, 14-17, 26-24 Le [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Et si le BesAC enchaînait...
Crédit photo : Guillaume Chabod A Besançon, BesAC - Chartres Mardi 2 mars, 20h, gymnase des Montboucons Match à huis- [...]