Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

32 connectés

BesAC - Besançon Avenir Comtois - Tombés au champ d'honneur

le 27/01/2020 - lu 150 fois

Cet article provient d'un site partenaire - BesAC - Besançon Avenir Comtois - www.besacrc-basket.fr

Nationale 1 – Journée 21

 

À Rueil, Rueil bat BesAC 98-89

 

Les quart-temps : 18-19, 24-22, 24-22, 32-26

 

 

 

Une défaite positive. Une défaite encourageante. Le sport regorge d'expressions courantes qui peuvent parfois surprendre. Et pourtant en basket, où les surprises ne sont pas monnaie courante en fonction des forces en présence, une telle expression peut se comprendre. En tout cas, elle colle parfaitement à la performance du BesAC samedi soir à Rueil. Chez l'un des prétendants au top 5 de ce championnat de Nationale 1, les Bisontins ont certes perdu (98-89) mais n'ont pas à rougir. Ils menaient même (76-77) à 5 minutes de la fin. " Certaines défaites valent des victoires " analyse Nicolas Faure, le coach bisontin qui fait toujours preuve de lucidité et n'hésite jamais à tancer ses joueurs s'il juge qu'ils n'ont pas été à la hauteur. Il n'en fut pas question à Rueil. " Nous avons livré un match très cohérent en respectant parfaitement le plan de match " a-t-il confié une fois la partie terminée. Une partie jouée sans Dos Santos ni Méité. " Nous avons longtemps été à égalité et même mené mais le match a basculé sur deux coups de dés aux 36e et 37e minutes ". Des coups de dés symbolisés par une faute "anti-sportive" sifflée contre Thomas Prost et 2 tirs manqués de Jonathan Leria en position favorable. Des duels, des paniers faciles (7), des lancers-francs (18/28), voilà ce qu'il aura manqué au BesAC pour l'emporter. 

"Tout est (toujours) possible"

Cette défaite, avec les honneurs, aura donné du baume au coeur à l'aube d'une série de 3 matches capitaux (Mulhouse, Kayserberg, Centre Fédéral). " On sait qu'on a un bon groupe et qu'on peut battre pas mal de monde " poursuit Joseph Kalambani l'adjoint de Nicolas Faure. " On a envoyé un signal ". Pour rebondir après ce match où le BesAC aura su limiter les tirs à 3 points de Rueil, le staff bisontin pourra s'appuyer sur la partie très intéressante de Corentin Lopez et sur le retour encourageant de Jermel Kennedy. Et se tourner vers Mulhouse dès ce lundi. " Sur un match, tout est possible " conclut Joseph Kalambani à 5 jours d'affronter la formation alsacienne, qu'il faudra battre et rejoindre au classement,  samedi soir aux Montboucons. " S'il le faut on sortira la machine à baffes pour rivaliser dans le combat ". Le BesAC ne veut plus connaître de défaites "encourageantes". Ni prendre de claques. Dans les 3 semaines à venir il veut triompher. Histoire de prouver qu'il vaut mieux que ses récents résultats dans cette saison compliquée. 

Allez BesAC !!

 

Photo Pauline Glatigny

actu précedente toutes les news actu suivante
comments powered by Disqus
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Les résultats du WE 15/16 février
Plateau U9 à Valdahon Paul-Miguel Regnier " Très belle organisation du plateau de Valdahon avec beaucoup de dirigeants, bra [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Le BesAC et ses démons...
Crédit photo : Pauline Glatigny-Photofééries Le BesAC et ses démons... A Pont-de-Cheruy, SOPCC Pont de Cheruy bat Be [...]
BASKET
BesAC - Besançon Avenir Comtois - Haut les coeurs !
A Pont-de-Cheruy, Pont-de-Cheruy – BesAC Ce vendredi 14 février (20h30), salle Stéphane   Pour une Saint-Vale [...]
BASKET
CA Pontarlier Basket - Winter Camp
  - Flyers disponibles au gymnase Charles de Gaulle  ou au format PDF à télécharger ici [...]
BASKET
CA Pontarlier Basket - Résumés des matchs des 8 et 9 février
U17M :  Match avec une équipe amoindrie encore une fois malgré ça on voit du progrès chez les U17 qui se sont fait remarque [...]