Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

47 connectés

FC 4 Rivières 70 - HIS-TO-RI-QUE !

le 18/11/2019 - lu 370 fois

Cet article provient d'un site partenaire - FC 4 Rivières 70 - www.fc4rivieres70.fr

Exceptionnel ? Remarquable ? Fantastique ? A vous de choisir quels mots pourraient coller au mieux à la qualification de notre équipe A pour le 8ème tour de la Coupe de France. En tout cas, ce match restera dans les mémoires de tous. Dans un enjeu moindre, notre équipe B a perdu son invincibilité en tombant lourdement sur la pelouse de Rioz. Notre équipe C a retrouvé le sourire après sa cinquième victoire de la saison. Les « Top » et les « Flop » de ce week-end :

 

Les « Top »

7ème tour | Coupe de France

Que dire ?

Il est 15h49 quand l’arbitre de la rencontre siffle la fin du match entre le FC 4 Rivières 70 et Chassieu Décines FC. Il est 15h49 et quelques secondes plus tard, tout un stade se lève et chante avec nos joueurs cette victoire historique. Oui, à ce moment-là, les hommes de Sébastien Giuranna ont réalisé quelque chose de grand. Quelque chose d’immense même : ils se sont qualifiés pour le 8ème tour de la Coupe de France. La première pour l’Histoire du club. Au terme d’une seconde période extraordinaire, nos joueurs ont encore joué avec leurs valeurs pendant 90 minutes, celles qui leurs collent à la peau depuis 3-4 saisons maintenant. Sous les yeux d’un public venu nombreux et avec les présences d’Alain Joyandet, d’Yves Krattinger, d’Alain Blinette ou encore de Jean-Pierre Maupin,  nos joueurs ont démarré timidement cette rencontre. Peut-être l’appréhension de voir autant de monde venu les soutenir. Peut-être l’appréhension de mal faire. Peut-être aussi de revivre ce moment douloureux vécu deux ans auparavant, sur la pelouse de Moûtiers face à l’ES Tarentaise, puisque la plupart des joueurs « Rouges » d’hier étaient déjà présents le 11 novembre 2017 sur les terres savoyardes. Le scénario ne pouvait donc pas se revivre, encore une fois, devant notre public. Et pourtant... Cette entame timide permettait à Chassieu de se mettre en confiance. Les Chasselands proposaient un jeu offensif en restant bien en place derrière. Ils multipliaient les situations dont une très dangereuse par l’intermédiaire de leur attaquant Alexis GONZALEZ, très remuant (27ème minute). Mais ce même attaquant allait vite se remettre en confiance : sur une frappe de l’entrée de la surface, le ballon heurtait Pierre BOULANGER. La trajectoire changeait, Nabil JAMMI était battu et le ballon entrait dans le but dans un silence de mort (0-1, 36ème minute). Pas abattus, les Dampierrois savaient qu’à présent il fallait se lâcher. Ne plus avoir peur. Prendre des risques pour se qualifier. Mais le spectre de Tarentaise refaisait surface. Sur un coup franc de Samuel LINOTTE, le ballon tapait le poteau et entrait dans le but. Le stade se réveillait, nos joueurs se dirigeaient en direction du buteur. Ce qu’on n’avait pas vu, c’est l’arbitre assistant, drapeau levé, refusant le but pour une position de hors-jeu, surprenante. Alors à la pause, nos joueurs ressentaient le même sentiment de Moûtiers. Le sentiment de la timidité montré en première mi-temps deux ans avant. Le sentiment de ce hors-jeu limite, signalé aussi deux ans avant comme sur Jérémy POISSENOT à la suite d’un coup franc. Le sentiment de ce même score à la mi-temps. Le sentiment d’un adversaire prenable, mais impossible à déstabiliser. Le sentiment tout court qu’on revivait la même finalité. Alors, le coach dampierrois devait trouver les mots. Les mots qui rassurent, les mots qui aident, les mots encourageants. Ces mots ont dû toucher en plein cœur ses protégés. Dès le retour des vestiaires, notre équipe avait un autre visage. Celui de ne pas lâcher l’affaire facilement et de ne pas donner la qualification à Chassieu, comme ils l’avaient fait précédemment à Moûtiers. Pour cela, sur le premier jeu direct de la seconde période, Robin BARTHELET déviait de la tête pour Samuel LINOTTE. Le buteur dampierrois ne tremblait pas et gagnait son face à face pour égaliser (1-1, 47ème minute). La reprise du deuxième acte était idéale. Sûrs de leur force, les joueurs de Chassieu repartaient dans la même optique. Ils dominaient la partie, mais tombaient cette fois sur une défense de fer. Plus agressifs, les Dampierrois montraient une certaine maturité. Ils tenaient et contenaient toutes les offensives adverses comme ils le pouvaient. Puis le vent tournait un peu. Les coéquipiers de Nicolas GAUTHEROT ressortaient de leur camp, calmes et assez sereins. Sans se précipiter, ils géraient cette égalisation et attendaient un coup du sort. Ce coup du sort, c’est ce penalty obtenu par Robin BARTHELET, déséquilibré à la suite d’un « croche-pied ». Comme un symbole, c’est Romain DUPOISOT qui s’en chargeait. Revenu de blessure depuis seulement quelques semaines, le latéral droit prenait à contre-pied le gardien de Chassieu. Et faisait chavirer tout un club, tout un stade, tout une équipe (2-1, 67ème minute). A partir de là, tout se jouait dans la tête. A 20 minutes de la fin, nos joueurs n’avaient plus le droit à la moindre faille. Il fallait tenir, se battre et toujours être concentré. Le FC 4 Rivières 70 pouvait aussi compter sur un gardien encore remarquable hier. Solide, Nabil JAMMI a aussi été l’hauteur de l’événement. Lorsque notre défense était prise, il était là, sur sa ligne ou dans les airs, à rassurer tout le monde. Ce petit quart d’heure après la prise de pouvoir, nos joueurs le passaient avec quelques frayeurs. Mais toujours en étant de vrais guerriers. Pour soulager tout ça, il fallait un nouveau but. Il fallait vivre une fin de match beaucoup moins stressante. Alors Robin BARTHELET couronnait son match par ce troisième coup d’épée. Servi par Mathieu ASDRUBAL en profondeur, le numéro 9 mettait la puissance nécessaire pour éliminer son dernier vis-à-vis. Il trouvait aussi la lucidité pour tromper le gardien une nouvelle fois (3-1, 84ème minute). Plus de doute à ce moment-là, nos joueurs savaient qu’ils étaient qualifiés. Chassieu ne lâchait pas, mais Chassieu tombait sur une défense excellente et un gardien redoutable. Puis, l’heure de gloire arriva à 15h49... 

Pour la première fois de son Histoire, le FC 4 Rivières 70 sera au 8ème tour de la Coupe de France. Le tirage au sort aura lieu ce mercredi, au Stade de France. Un live Facebook vous sera proposé à partir de 14 h 00 !

Nous tenions à féliciter le club de Chassieu Décines FC. Cette belle équipe méritait amplement sa place dans cette Coupe de France. Ce moment de solitude, loin de ses terres après ce genre d’élimination, nous l’avons connu aussi récemment. Alors bravo à eux et bravo à nos joueurs !

 

10ème journée | Départemental 3  

Dans le « money-time »

Même si les regards étaient tournés ailleurs ce week-end, notre équipe C jouait et à réaliser un très bon résultat. Menés rapidement 1-0, nos joueurs ont égalisé par l’intermédiaire de Tristan GODARD juste avant le repos. Malheureusement, juste après ce dernier, Larians reprenait l’avantage pour mener à présent 2 buts à 1. On approchait de la fin du match et nous étions loin d’imaginer cette fin heureuse. Tout d’abord, c’est Thomas FRICHET qui égalisait (2-2, 88ème minute) puis Adrien DELAMARCHE donnait la victoire aux siens à la suite d’un penalty transformé dans le temps additionnel (3-2, 91ème minute). OUF !

 

Critérium | U11 1 et 2

Enfin

La phase brassage a été très compliquée. Heureusement, nos deux équipes U11 sont désormais dans des groupes qui leurs correspondent mieux et prennent ainsi plus de plaisir, comme ce samedi.

 

Plateau | U7

Quel bonheur

Dans la bonne humeur et très attentifs, nos U7 ont encore réalisé un bon plateau ce samedi matin à Autet.

 

Les « Flop »

10ème journée | Départemental 1  

Un début loupé

La réserve de Rioz n’était pas là pour rigoler samedi soir. Avec une équipe renforcée par le haut, les Riolais démarraient ce match à 100 à l’heure en ouvrant le score au bout d’une minute. Charles GODARD égalisait quelques secondes après sur coup franc, mais l’attaque riolaise ne se laissait pas faire, en enfilant le deuxième et troisième but (3-1, 18ème minute). Ce début de match en trompe allait être récompensé par le quatrième but riolais en seconde période. La défaite est lourde, mais l’équipe en face était vraiment bien armée pour ce match.

 

8ème journée | U18 Départemental 1

Un match à oublier

Malgré une première période correcte, nos joueurs ont subi la fourde de Haute-Lizaine en seconde période, en encaissant trois buts. Hormis la défaite, c’est aussi tout un comportement qu’il faudra revoir...

 

8ème journée | U15 Départemental 3

Dommage...

Malgré une belle prestation, nos U15 se sont inclinés chez le leader Scey/Saône ce samedi (3-2).

 

Accession Ligue | U13 1

Compliqué

Face au FC Vesoul et Haute-Lizaine, nos U13 ont fait du mieux possible. Mais les résultats n’ont pas suivi, puisque les Dampierrois ont réalisé un match nul et une défaite.

 

Championnat | U13 2

Dur, dur...

Face à Perrouse 2, les jeunes Dampierrois menaient 5 buts à 2 à quelques minutes de la fin. Coupables d’un gros relâchement, nos joueurs ont encaissé 3 buts pour terminer ce match sur ce score de 5 partout...

actu précedente toutes les news actu suivante
comments powered by Disqus
FOOTBALL
US Saint-Vit Football - INFORMATIONS SPECTATEURS J-3 : USSV-OGC NICE
Dimanche l'US St-Vit accueillera l'OGC NICE (qui évolue en D2) dans le cadre des 32e de finale de la coupe de France Fé [...]
FOOTBALL
AS Bavilliers - Seniors A : CHAMPION D'AUTOMNE !!
Ce dimanche, l’équipe fanion a accueillis l’équipe du BRCL qui est invaincue dans ce championnat de R3. Un [...]
FOOTBALL
FC Valdahon Vercel - Tournoi de Vercel 2020 !!!
Tournoi de Vercel 2020 C'est parti pour la 39ème édition du tournoi du 3 au 18 janvier 2020. Voici toutes les infos [...]
FOOTBALL
Régional 3 : résultats, réactions et classement après la 10e journée
Retrouvez les résultats de la 10e journée de Régional 3.   GROUPE C   Fontaine-les-Dijon - Bresse Jura B : 1-0 [...]
FOOTBALL
JS Lure Football - Résultats du week-end 07 et 08 décembre 2019
Seniors A : Régional 2 : 10ème journée FC Bart / JS Lure : victoire 1 - 2 (mi-temps 1-0) Les Lurons avaient à coeur pou [...]