Tout le sport en Alsace & Franche-Comté

36 connectés

Fédérale 3 : l’EMBAR n’y arrive plus

le 14/02/2018 - lu 694 fois

Pont à Mousson – EMBAR 27-0 (13-0)

Pour Pont-à-Mousson : 4 Essais de Meurgue (17’,42’), Pertille (38’), Matysiak (72’); 1 pénalité de Pertille (35’); 2 transformations de Pertille (42’), Henrion (72’).

L’EMBAR espérait pouvoir profiter du déplacement en Lorraine pour enrayer la spirale négative qui la touche depuis un bon mois maintenant, mais il n’en a rien été… Affaiblie par de nombreuses absences dans le pack, en perte de confiance, l’entente n’a jamais pu mettre son jeu en place, ni faire réellement douter une équipe de Pont à Mousson en grand progrès, et qui a largement mérité son succès bonifié.

Le premier quart d’heure avait pourtant été très équilibré, et plutôt encourageant pour les nord comtois. Les défenses avaient alors pris le pas sur les attaques, et l’intensité de l’engagement avait remplacé les grandes envolées, impossibles dans ces conditions. Hélas pour l’EMBAR, le premier lancement de jeu réussi par les locaux, sur une touche aux 40 m, allait leur permettre de faire le plein de confiance. Sur cette attaque en première main, Meurgue finissait en effet dans l’en-but sur l’aile opposée (5-0).Cet essai allait avoir un effet dévastateur sur les coéquipiers de Thomas Vincent. Durant une bonne demi heure, ils allaient ainsi offrir aux spectateurs leur pire profil : Attentistes en défense, fébriles en attaque, hésitants sur les lancements de jeu, ils laissaient alors le champ libre à des Mussipontains qui n’en demandaient pas tant. Et c’est donc en toute logique que le score finissait pas enfler en fin de mi-temps, sur une pénalité de Pertille d’abord (35’), puis sur un essai consécutif à une « pénaltouche » à 2 minutes de la pause.

Dèjà inquiets à la pause, les supporters des rouge et bleu allaient l’être encore plus à la reprise, puisque dès la 42’ un nouvel essai des locaux portait le score à 20-0… On pouvait dès lors craindre un naufrage pour l’EMBAR.. Heureusement pour le moral des nord comtois, il n’en fut rien. C’est en effet à ce moment là qu’intervint la réaction d’orgueil qu’on pouvait espérer d’eux. Plus présents dans les duels, plus fluides dans les transmissions et les lancements de jeu, ils jouaient désormais tous les ballons disponibles. Appuyés sur quelques performances individuelles majeures (de la part de Laurent, Bergoend ou autres Vacher), ils imposaient alors aux locaux une longue période de domination territoriale, assortie d’une bonne demi douzaine d’occasion de revenir au score. Hélas, le dernier geste faisait souvent défaut, et jamais cette équipe en manque de confiance ne réussissait à revenir au score… Pire encore, un nouvel oubli défensif sur l’une des rares attaques mussipontaine permettait à Henrion de percer seul le rideau défensif comtois et d’ajouter un quatrième essai.La seule bonne nouvelle au terme de cette quatrième défaite consécutive pour l’EMBAR provenait en définitive des autres résultats de la poule, puisque les autres poursuivant de l’EMBAR ne gagnent toujours pas… 

Il n’en reste pas moins que dans ces circonstances, le match face Illkirch dimanche prochain à Belfort revêt une importance capitale dans l’optique du maintien

actu précedente toutes les news actu suivante
comments powered by Disqus
RUGBY
Fédérale 2 : un petit point de bonus seulement pour Pontarlier
Cette journée du 13 janvier 2019 s’annonçait à PONTARLIER comme une journée de rugby festive avec, la présence à Paul ROB [...]
RUGBY
Les filles du Pontarlier Besançon Morteau à Illkirch ce dimanche
32 filles mobilisées pour le doublon de l'entente PBM ce dimanche 20 janvier  L'équipe à XV toujours 1ère de la pou [...]
RUGBY
OB : journée rugby à Besançon à ne pas manquer !
Sacrée programme le dimanche 11 novembre au stade Maurice Jabry - complexe des Orchamps.  13h30 : lever de rideau, match fé [...]
RUGBY
Challenge André Monange : les résultats
Ce Dimanche 21 Octobre 2018 a eu lieu le 6ème Challenge André Monange, organisé par l'US Dole. Près de 650 jeunes sont retr [...]